anciennes actualités

  • .

PRÉVALENCE Ulcère de Buruli

30 juillet 2012

Prévalence

On a signalé l'ulcère de Buruli dans une trentaine de pays en Afrique, dans les Amériques, en Asie et dans le Pacifique occidental, principalement dans les régions tropicales et subtropicales. En Côte d'Ivoire, on a enregistré environ 24 000 cas entre 1978 et 2006, au Bénin près de 7 000 cas entre 1989 et 2006 et au Ghana plus de 11 000 cas depuis 1993. En Australie, on signale une recrudescence récente avec 25 cas en 2004, 47 en 2005 et 72 en 2006. La plupart des cas récents ont été observés dans l'État de Victoria et dans la ville de Point Lonsdale. On notifie de plus en plus de cas au Cameroun, au Congo, au Gabon, au Soudan, en Ouganda et au Togo. Après 30 ans sans aucune notification officielle, une évaluation entreprise dans le sud-est du Nigéria en novembre 2006 a confirmé la présence de quelques cas d'ulcère de Buruli. On a signalé des patients en Chine mais on ignore l'extension de la maladie dans ce pays. Selon des informations récentes, il s'avère pour la première fois que la maladie pourrait être endémique au Brésil, dans les zones frontalières avec la Guyane française. Pour autant, ces chiffres pourraient n'être qu'une indication de l'existence de la maladie et ne pas révéler la véritable ampleur du problème.

Il faudrait faire d'énormes recherches pour déterminer la prévalence et la charge exactes de la maladie en raison :

  • des connaissances insuffisantes qu'en ont à la fois les soignants et le grand public, ce qui entraîne une sous-notification importante ;
  • du fait que les populations les plus affectées vivent dans des zones rurales isolées sans beaucoup de contact avec le système de santé ;
  • de la diversité des présentations cliniques, ce qui amène souvent à confondre l'UB avec d'autres maladies cutanées ou ulcères tropicaux ;
  • du fait que l'UB n'est pas une maladie à déclaration obligatoire dans de nombreux pays.

Pour toutes ces raisons et d'autres, il est difficile d'établir avec précision le nombre exact de personnes affectées par la maladie, ainsi que l'étendue et la localisation de toutes les zones d'endémie. Les systèmes de surveillance doivent être vigilants, à la fois dans les pays d'endémie et dans ceux qui n'ont pas encore signalé d'UB mais qui jouxtent les premiers. L'endémie peut potentiellement s'installer dans les autres pays tropicaux ou subtropicaux et, de nouveau, la vigilance est de rigueur. A l'occasion, il arrive que des voyageurs de retour de pays d'endémie présentent un ulcère de Buruli en Amérique du Nord ou en Europe ; le diagnostic pose alors de grandes difficultés aux cliniciens qui ne sont pas habitués à cette maladie.

retour

dernière actualité

PRÉVALENCE Ulcère de Buruli

30 juillet 2012

Prévalence

On a signalé l'ulcère de Buruli dans une...

+ d'actualités
Faire un don à l'association Légitime Espérance voir la vidéo
la maladie notre objectif, nos actions nos témoignages Elodie Gossuin - Marraine de l'association